Les expatriés : un français au Québec

Listen to the recording and type the missing words in the boxes. Click [?] for a clue or click Hint for the next letter in the word.


Bonjour, je m'appelle Cédric. Je suis français. Je viens d'immigrer au Québec. Uhm, je suis le vingt-huit juillet dernier. Nous sommes actuellement le treize octobre deux mille dix. Voilà trois mois que je suis ici, et je dois que la vie est plutôt paisible.

J'ai réalisé ce projet que j'avais de longue date, et j'ai eu quelques de par, euh, mon métier. Je suis . J'ai obtenu les papiers qui sont pas toujours à obtenir notamment pour le visa, qui nécessitent énormément de démarches administratives. Et aujourd'hui je travaille dans un hôpital à Québec, un très bon hôpital cardiologique où je complète ma , l'apprentissage de mon métier.

Il y a une énorme différence entre la France et... et le Québec, de par une certaine culture ici. Certains produits, notamment alimentaires, qu'on ne trouve pas forcément ici par rapport à la France. Et puis un mode de vie beaucoup plus , beaucoup plus, euh, oui on va dire relax par rapport à ce qu'on pourrait trouver en France, notamment dans la vie .

Ici les gens font beaucoup d'activités, euh, en plus de leur travail. Le tra... la vie ne se réduit pas avec les horaires de travail, il y a énormément de choses qui sont disponibles, pour toute personne ayant un salaire normal. Et le niveau de vie étant plus élevé, à mon avis, qu'en France, même si certaines choses restent plus .

Il est évident que les distances sont bien, bien plus grandes qu'en France et euh... le moyen n'hésitera pas à faire quatre heures, cinq heures, dix heures, quinze heures de route dans un, dans une fin de semaine, dans un pour aller voir la famille, les amis, ou simplement pour faire une activité, choses que... un Français aura plus de mal à faire.

, je trouve que ce changement de vie est très salutaire. J'aime beaucoup vivre ici et, et je pense découvrir encore de choses, euh... je ne sais pas combien de temps je resterai, en tout cas pour l'instant je m'y plais.